L’événement tant attendu, s’est déroulé ce weekend au MGM Grand Garden Arena à Las Vegas. Il a d’ores et déjà marqué l’histoire de l’UFC. Toutes les ressources promotionnelles de l’organisation semblaient avoir été mobilisées dans la promotion du combat.

Un combat qui devait opposer Conor McGregor à José Aldo pour le titre dans la catégorie poids plume. Ce dernier ayant déclaré forfait pour cause de blessure, a été remplacé au pied levé par Chad Mendes, deux semaines avant la date fatidique.

Un vent de panique avait soufflé sur les réseaux sociaux, lorsque la rumeur concernant la blessure de José Aldo fut confirmée. Tout le microcosme du MMA retenait son souffle, jusqu’à l’annonce rassurante de Dana White indiquant le feu vert des médecins. Puis des clichés radio de la cage thoracique d’Aldo firent surface, et avec eux disparut l’espoir de le voir se battre pour conserver son titre face à McGregor ce 11 juillet.

aldoribsLes irlandais avaient déjà acheté leur billet, il n’était pas question de revenir en arrière. Chad Mendes sauva le spectacle en acceptant de prendre le relais. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’avec seulement deux semaines de préparation, il s’est montré particulièrement performant.

Chad Mendes a probablement été l’un des adversaires les plus coriaces de Conor McGregor

Le premier round commença avec un coup de pied retourné de McGregor – son mouvement signature – suivi d’un coup de genou sauté, immédiatement saisi par Chad Mendes qui l’amena au sol. C’était le premier takedown d’une longue série. Mendes l’avait annoncé « je vais l’amener au sol et le pulvériser ».  Au milieu du premier round, McGregor une seconde fois au sol, encaissa un puissant coup de coude qui laissa une entaille assez nette le long de l’arcade sourcilière. McGregor finit par trouver l’ouverture pour se relever. Il fit « bonne figure » mais le mal était fait. Blessé, il montra pour la première fois quelques signes non pas de faiblesse mais de doute. Ses enchainements manquaient d’engagement, face à la vivacité de Mendes. Celui-ci profita de ce passage à vide pour amener McGregor une nouvelle fois au sol.

Mais c’était sans compter le mental d’acier de l’irlandais.

McGregor eut beaucoup de mal à cadrer son adversaire et à imposer sa boxe. Chad saisissait chaque opportunité de ramener McGregor au sol, mais avec moins de réussite qu’au premier round, puisque Conor réussissait à défendre habillement ses appuis.

Au milieu du deuxième round, après quelques échanges percutants, Mendes amèna une nouvelle fois McGregor au sol. Celui-ci semblait plus serein, presque calme, cherchant probablement à économiser son énergie. McGregor passa les 3 minutes suivantes sur le dos tentant à tout prix à éviter les coudes tranchants de l’américain.
McGregor profita d’une baisse de la vigilance de son adversaire pour finalement se relever. Une erreur qui couta cher à Mendes. Ayant brûlé une part conséquente de son énergie à maintenir Conor au sol, Chad se retrouvait désormais face à lui, affaibli. Conor enchaina les combinaisons: droite, gauche, uppercut, crochet. Cela manquait de jus, mais Chad eut de son côté plus de difficulté à les éviter.

C’est finalement sur un direct du gauche à la pointe du menton, que Mendes posa un genou à terre, puis le second, avant de placer ses mains derrière sa tête pour se protéger. A moins de dix secondes de la fin de la seconde reprise, l’arbitre mit fin au combat, victoire de McGregor par KO technique.

Conor-McGregor-punches-Chad-Mendes

La conclusion de ce combat nous rappelle que rien n’est acquis, tout peut arriver en MMA. C’est une belle leçon d’humilité pour Conor McGregor, qui ne manqua pas de saluer la performance de Chad Mendes à l’issue du combat. Visiblement ému, l’irlandais se montra particulièrement chaleureux à l’égard de son adversaire ce qu’on ne lui connaissait pas vraiment.

Il n’est pas certain que McGregor aurait décroché la ceinture, si le combat avait dû être jugé aux points, à la fin des cinq reprises. Car les nombreux takedowns, et le travail au sol qu’effectua Mendes lui rapporta beaucoup de points. L’issue du combat aurait pu être bien différente si McGregor n’avait pas mis KO son adversaire.

A la fin de la rencontre, nous pûmes assister aux félicitations adressées au nouveau champion par interim, de la catégorie des poids plume. Frankie Edgar s’est montré très pressant à venir saluer Conor McGregor, faut-il y voir pour autant une annonce officieuse de son prochaine adversaire ?

Pendant les deux semaines qui précédèrent le combat, Dana White n’a cessé de remettre en cause le diagnostic avancé par les médecins concernant José Aldo. Pour Dana White, cette « contusion » ne justifiait pas d’annuler son combat, les médecins de l’UFC avaient donné un avis favorable. Selon le président de l’UFC, il ne s’agissait en fait que « d’un problème de poids », « Aldo a eu peur de ne pas être au poids au moment de l’évènement, sa blessure ne lui permettant pas de se préparer comme il l’entendait ».

Pour quoi se désolidariser ainsi de l’un des combattants les plus talentueux au monde? Sans doute parce qu’il est plus facile de se défausser que de devoir se justifier auprès des investisseurs et annonceurs, pour cet évènement aux retombées commerciales qui se chiffrent en centaines de millions de dollars.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que le vrai champion reste José Aldo, et l’on espère qu’il pourra très prochainement défendre à nouveau son dû.

Rory McDonald vs. Robbie Lawler, oeil pour oeil, sang pour sang

Rory McDonald vs. Robbie Lawler ufc 189L’autre gros morceau de la soirée, et pas des moindres, c’était l’affrontement entre Robbie Lawler (l’actuel tenant du titre) et Rory McDonald le challenger dans la catégorie des poids Welter.
Un combat sanglant, au sens littéral, qui se solda par une fracture du nez et du pied pour McDonald, quelques contusions et une vilaine coupure à la lèvre supérieure pour Robbie Lawler.
Ce combat largement éclipsé pendant la promotion, est pourtant l’un des combats les plus spectaculaires de cette année. Jugez en par vous même avec cette vidéo des meilleurs moments du combat réalisée par VR. Production

Ce n’était pas la première fois qu’ils s’affrontaient, leur première rencontre s’était soldée sur décision partagée en faveur de Lawler en novembre 2013. Ce qui est particulièrement marquant dans ce combat, c’est le courage phénoménal de Rory McDonald. Malgré un nez fragilisé et un saignement abondant dès le premier round, Rory a réalisé sa plus belle performance. On a presque cru à un retournement de situation avant la fin du quatrième round, avec les combinaisons de coups de genoux et de coudes qui firent chanceler Robbie Lawler. On pense aussi aux puissants highkicks qui mirent sérieusement en difficulté ce dernier. Mais au cinquième round, suite à un énième jab suivi d’un direct du droit, le nez de Rory McDonald céda. Celui-ci se laissa tomber en arrière tout en protégeant son visage. L’arbitre stoppa le combat. Victoire de Lawler par KO technique, il conserve donc son titre de champion des poids welter. Quel combat !

Les résultats des autres combats de la soirée:

-Jeremy Stephens bat Dennis Bermudez par KO technique (coup de genou, suivi de coups de poings au sol) au troisième round
-Gunnar Nelson bat Brandon Thatch par soumission (étranglement) au premier round
-Thomas Almeida bat Brad Pickett par KO (coup de genou) au deuxième round
-Matt Brown bat Tim Means par soumission (guillotine choke) au premier round
-Alex Garcia bat Mike Swick sur décision unanime
-John Howard bat Cathal Pendred sur décision partagée
-Cody Garbrandt bat Enrique Briones sur décision unanime
-Louis Smolka bat Neil Seery sur décision unanime
-Cody Pfister bat Yosdenis Cedeno sur décision unanime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s