Anissa Meksen face à Kailin Ren au Kunlun

Anissa Meksen, membre du team Venum Muay Thaï, est la combattante la plus prometteuse de sa génération. Elle vient tout juste de remporter la phase de qualification du tournoi Kunlun, une très grande organisation chinoise de Muay Thaï. Cette victoire lui ouvre les portes vers deux nouveaux combats, pour décrocher le titre.
Cette talentueuse athlète a déjà près de 100 combats professionnels derrière elle. Conduit par son instinct de compétitrice, les arts martiaux ont façonné sa vie entière. Elle a fait ses armes en boxe française où elle a remporté tous les titres, plusieurs années d’affilé: Championne de France, Championne d’Europe, Championne du monde. Puis elle passa au Muay Thaï il y a quelques années, en quête de nouveaux défis et de reconnaissance, où elle rencontra le même succès.

C’est juste après sa victoire face à la chinoise Kailin Ren, que Venum put s’entretenir avec Anissa pour recueillir ses impressions, et en savoir un peu plus sur le phénomène Meksen.

Interview originale réalisée en anglais par Lili T. pour le blog Venum

Avant le combat, quel était ton jugement concernant ton adversaire ?
« Je ne connaissais pas vraiment mon adversaire. Je n’avais vu aucune vidéo d’elle. Cependant on m’avait dit que les combattants chinois ont une bonne anglaise et qu’ils sont solides. »

Durant le combat, à un moment donné, tu as été mise en difficulté ?
« Elle m’a surprise dans la première reprise. Je me suis fait surprendre par un crochet du droit, du coup je me suis déplacée pour rester lucide. « 

Que ressens-tu après être revenue dans ce combat pour finalement le remporter ?
« J’ai ressenti beaucoup de satisfaction lors de ma victoire. J’ai en effet gagné en Chine contre une chinoise, en arrivant deux jours avant le combat, après 16 heures de vol, et avec un décalage horaire de 6 heures. Donc j’étais fière car les conditions n’étaient pas optimales. »

Sais-tu qui tu affronteras lors de la prochaine étape de ce tournoi ?
« Non je ne sais pas encore. La seconde phase de qualification aura lieu en août . j’aurais donc connaissance de mon adversaire à ce moment là. »

Quand et pourquoi as-tu commencé les arts martiaux ?
« J’ai toujours aimé les sports de combat depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé le judo  jiu-jitsu à l’âge de 8 ans pour ensuite passer à la boxe à l’âge de 12 ans. »

En tant que femme combattante, as-tu rencontré des obstacles dans ta vie sportive ?
« Ce ne sont pas vraiment des difficultés. Être une femme combattante ce n’est pas évident car il est difficile de vivre de notre passion. Ce sont des sports qui ne sont pas très médiatisés. »

Y a il un combattant en particulier que tu prendrais pour modèle, pour qui tu as le plus d’admiration ?
« Je n’ai pas vraiment de modèle, mais il y a plusieurs boxeurs que j’apprécie. Un boxeur comme Floyd Mayweather a tout compris. C’est un génie sur le ring qui a su tirer profit de son talent et génère donc énormément d’argent. »
meksen-victoire
A quoi ressemble ta routine d’entrainement, ton emploi du temps en préparation ?
« Je m’entraîne tous les jours environ 6 fois par semaine. Mes entraînements durent en moyenne deux heures. Pour moi l’entraînement, c’est privilégier la qualité. Il est préférable de s’entraîner dur et bien une fois par jour, que plusieurs fois si la qualité et l’intensité ne sont pas au rendez-vous. »

Quelle est ta technique favorite et pourquoi ?
« Je n’ai pas vraiment de technique préférée. J’aime la belle boxe tout simplement! J’essaie de m’adapter au mieux à mon adversaire, plutôt que de lui imposer mon style. »

Si tu devais revenir sur ta carrière, quel a été le combat dont tu es le plus satisfaite et pourquoi ?
« Je dirais que mon meilleur combat est celui que j’ai remporté contre Iman Barlow, lors du tournoi aux 18 combattantes, avec l’organisation Enfusion. Ce n’est pas le plus beau combat que j’ai réalisé, mais j’ai battu leur championne par KO, et c’est en cela que j’estime qu’il s’agit de ma meilleure performance. »

A l’avenir, est ce qu’il y a un adversaire en particulier que tu souhaiterais affronter, ou une ceinture que tu souhaiterais décrocher ?
« Je n’ai pas spécialement d’adversaire à l’esprit. Je veux tout simplement boxer les plus fortes pour prouver encore et encore que je suis la numéro 1. »

Quelle est la principale raison de ton succès ?
« Au travail, je suis une acharnée. Je m’entraîne en ayant toujours ce même objectif en tête: être la meilleure. Je ne recule devant rien, je me donne à chaque fois à 200%, je me surpasse pour ne rien regretter.
J’ai une équipe derrière moi qui m’aide beaucoup ! Un Kiné : Jean Luc qui soigne les bobos, Stephane de chez Venum qui m’aide dans la planification des compléments alimentaires, ma team OGB et les partenaires avec lesquels je me prépare, une équipe qui m’aide à gérer mon image : Fun Yan et Mickaël, et enfin mon coach et manager: Benoit, qui planifie mes préparations. »

La suite de l’histoire, ce sera au mois d’Octobre, pour la demi finale du tournoi Kunlun. Un évènement à ne pas manquer puisqu’il y aura également Samy Sana, son coéquipier Venum, qui sera de la partie chez les moins de 73 kg.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s